dimanche 3 avril 2016

Rejouer à Hexplore sur un PC avec Windows 10

Nostalgie nous voilà ! Hexplore est un Hack'n Slash développé par Heliovisions Productions et éditer par Infogrames en 1998. L'histoire se déroule en l'an mille et votre objectif va être de faire tomber Garkham, un puissant sorcier. Vous devrez alors monter une équipe de combattant pour arriver à vos fins. L'équipe est composée de 4 personnages

  1. McBride, un croisé rescapé, c'est le héro principal ;
  2. Drulak est un archer mais possède aussi une épée ;
  3. Vigrad est un bourrin (ha ha ha !), il possède une hache et une massue
  4. Enfin Uraeus est le magicien du groupe !


Hexplore n'était pas le jeu de l'année, mais il était tout de même fun, une fois les voix désactivées car entendre "J'y vais" à chaque clic de souris est un peu agaçant après plus d'une heure de jeu ^_^'. Cependant il n'est pas compatible avec les dernières versions de Windows. Il y a donc deux solutions pour y jouer.
  1. Sous Linux avec Wine
  2. Sous Windows avec un patch
Cela en fera peut être rire certains, mais oui le jeu fonctionne très bien avec Wine sous Linux, et il n'y a pas besoin de patch, tout fonctionne super bien. Sous Windows par contre il faudra installer un patch que vous pouvez trouver à cette adresse. N'hésitez pas à me contacter en cas de lien mort, je tenterais de garder une copie du patch sur mon PC ;)


Petite astuce pour finir, vous pouvez faire une installation complète (320 Mo) et jouer sans le CD ! 

Vous avez aimé ce jeu ? Ou l'avez détesté ? Venez en parler dans les commentaires !

mercredi 13 janvier 2016

3 jeux à essayer d'urgence sur Samsung Gear VR

Cela fait maintenant plus d'un an que je n'ai pas pris le temps d'écrire sur ce blog, il faut dire que mes activités ne me laissent pas un temps énorme. Récemment j'ai fais l'acquisition d'un casque de réalité virtuelle pour mobile, le Samsung Gear VR ! Ce casque est une belle surprise, rien à voir avec une expérience Google Cardboard ou casque du même genre.

Le casque Samsung Gear VR

A la différence d'un casque type Cardboard qui accepte n'importe quel terminal, le Gear VR ne fonctionnera qu'avec un Samsung de dernière génération, un S6, S6 Edge / Edge+ ou enfin un Note 5. Les prochains mobiles haut de gamme devraient être compatibles aussi. C'est un choix assez réducteur, mais cela permet de proposer aux utilisateurs, des jeux et des expériences fluides car les derniers Samsung embarquent du matos de pointe. Dernier point, le casque embarque de l’électronique pour ne pas utiliser celle du téléphone, le head tracking est ainsi ultra fluide. Enfin on retrouvera sur le côté droit un trackpad et un bouton retour, permettant d’interagir avec le contenu facilement sans nécessairement avoir recourt à une manette de jeu. Bon passons trois perles à tester absolument avec ce casque !

Tactera : Le jeu de plateau en mode VR


Là c'est une claque je dois bien l'admettre ! Etant un grand fan de jeux de stratégie il m'était impossible de ne pas essayer ce jeu. Les commandes sont simples et ne nécessitent pas de Gamepad, le Trackpad faisant largement l'affaire. Le Gamepadest relativement rapide à intégrer, l'objectif étant d’éradiquer la base adverse. Le jeu est disponible en démo sur l'Oculus Store dans la section "Concepts", il est aussi disponible pour Oculus Rift DK2.


Labster - Revolutionizing Life-Science Learning with VR


Voilà à quoi pourrait ressembler les futurs Point & Click en réalité virtuelle ! Le jeu en lui même n'est pas ultra dingue mais le Gameplay est très agréable si vous aimez ce genre de jeu réservé à la souris habituellement. Là encore pas besoin de Gamepad, le Trackpad sera suffisant.


InMind VR


Et le meilleur pour la fin ? Pas très long car encore dans la section "Concepts", InMind VR vous met dans la peau d'un chasseur de mauvais neurones. Avez votre regard vous devrez supprimer les neurones rouges qui rendent le patient dépressif ! C'est un peu décalé mais ultra efficace, ça ne rend pas malade et c'est une très belle expérience avec une musique sympa. Il est disponible sur Gear VR, Oculus (via Steam), Windows Phone et Google Cardboard !

Il existe encore plusieurs jeux et expérimentations vraiment classe à essayer. Je n'ai pas parlé des jeux de sortie du casque car tout le monde en a déjà parlé. N'hésitez pas à me suivre sur Google+ ou Twitter car j'ai moi même trois jeux qui vont arriver très prochainement sur Gear VR :D

Amusez vous bien !

samedi 5 juillet 2014

Quelques applications pour faire de la musique avec Windows 8

Aujourd'hui nous restons dans la thème de la technologie car je vais vous parler de tablette tactile et de Windows 8, mais on change de thème général car nous allons parler musique et surtout de guitare ! Etant musicien à mes heures perdues, j'aime avoir sur moi les bons outils pour m'assister lorsque je fais une session de guitare. Le minimum vital est un bon accordeur, un métronome et enfin un lecteur de tablatures. Ayant fait l'acquisition d'une Acer W4-820 tournant sous Windows 8.1, ça a été l'occasion pour moi de chercher et tester quelques applications dédiées à la musique. Je vais ici vous présenter quelques applications incontournables selon moi, il y en a d'autres, mais celles-ci doivent vraiment être installées sur vos PC ou tablettes Windows.

Tablature


Il y a même des tablatures de Neurosis !

Nommée très simplement Tablature, cette application vous permettra de télécharger des tablatures via un moteur de recherche intégré, les mettre en favoris pour une consultation rapide, les afficher avec une interface très propre et enfin de les lires comme le fait Guitar Pro par exemple. La lecture est moyenne, mais globalement ça sera largement suffisant. Vous pouvez télécharger cette application gratuitement ici pour Windows 8 et Windows RT.

modTuner


L'interface est minimaliste mais très efficace
Un accordeur est un outil essentiel pour un musicien (bien que les "vrais" utilisent d'autres techniques obscures...) et modTuner est là pour ça. Pas de fioritures, il permet de vous accorder dans l'accordage que vous désirez. Cet outil est gratuit et peut être téléchargé ici, il existe aussi une version payante avec plus de fonctionnalités.


modTronome


Comme pour modTuner l'interface est simple mais terriblement efficace
Par le même auteur que modTuner, voici modTronome qui comme son nom le laisse deviner, est un métronome. Nous avons les fonctionnalités de base avec la version gratuite et c'est largement suffisant dans la majorité des cas. Vous pouvez le télécharger ici en version gratuite, ou en version payante.

Enregistreur


Sous Windows 8 tout est sobre.. et efficace là encore une fois

L'enregistreur livré avec Windows 8 est très rudimentaire et les micros des tablettes ne sont pas bons du tout, cependant il peut vous arriver d'avoir envie d'enregistrer un morceau tranquille (le son saturé s'enregistre très très mal) alors l'application Enregistreur fera le travail. Gardez à l'esprit qu'une tablette Windows avec processeur x86/x64 (ou un PC) peut se voir brancher en USB un micro ou même un vrai enregistreur.

Music Maker Jam


Là l'interface est plus chargée mais reste très intuitive
Pour finir je vais vous parler de Music Maker Jam qui permet de créer des morceaux à partir de samples fournis dans l'application. Elle était installée par défaut sur ma tablette et je c'est une belle découverte. Plusieurs types de musique peuvent être créés, de l'éléctro au rock. Il y a quelques packs gratuits à télécharger, mais si vous voulez aller loin dans l'utilisation du soft, il faudra débourser quelques euros pour un pack de samples complet. La prise en main est très rapide, un peu comme les produits E-Jay à l'époque. Elle est disponible gratuitement ici.

Si vous utilisez vous aussi des applications dédiées à la musique sur tablette, n'hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Jouez bien et... Rock'n Rock !!

mercredi 19 mars 2014

Deus Ex The Fall une adaptation mobile sur PC

La série des Deus Ex a commencé sur PC en juin 2000 avec la sortie de l'épisode qui va marquer une génération de joueur. En 2011 sortait Deus Ex Human Revolution, une véritable bombe ! certes un peu moins poussée que le premier épisode mais qui avait de quoi marquer les joueurs grâce à un gameplay incroyable, un level design intelligent (il est possible d'aller à un même endroit par un tas de chemins) et une histoire très prenante. Autant être franc, j'ai adoré Human Revolution et The Missing Link (le DLC) et j'attendais avec impatience une suite. En 2013 on apprenait alors qu'un nouvel épisode était en préparation et qu'il sortirait sur iOS... (#Fail #Pourquoi #Scandale #Vol #Depression). Square Enix, dans sa grande générosité, a décidé de le sortir cette année sur Android alors j'en ai profité pour l'acheter pour voir ce que cet épisode mobile pouvait valoir. Ça a été assez compliqué car un FPS comme Deus Ex n'est pas taillé pour le mobile, même avec toutes les aides du monde, il faut au minimum un pad et au mieux un combo clavier + souris. Malheureusement j'ai été bloqué à un endroit qui m'a fait arrêter le jeu plus tôt que prévu.  Heureusement en 2014 des gens pensent que le mobile ce n'est pas le seul marché, ainsi The Fall a été adapté sur PC, la plateforme qui aurait dû être choisie dés le début ! Comme vous devez l'imaginer j'ai sauté sur l'occasion pour remettre la main au porte feuille (#Pigeon) et voilà ce que je peux en dire après avoir refais tout ce que j'avais fais sur mobile.

L'introduction du jeu est très facile, même sur mobile

Deus Ex the Fall est un jeu réalisé avec le moteur Unity, cela permet d'avoir une bonne compatibilité entre les plateformes. Cependant le jeu a été fait pour être joué sur mobile et une adaptation spécifique au PC a été obligatoire. Disons le tout de suite, ce port est globalement bien fait, il n'y a pas de glitch graphique, le son est correct et les bugs de la version Android ne sont presque plus là, presque car il y a des problèmes de positionnement avec les textes Français (oui mais c'est un sacré boulot vous savez...) et un problème d'encodage sur le "Chargement en cours..." dans le menu.

Les environnements sont jolis mais les graphismes totalement dépassés

Il y a cependant un gros point noir et c'est à propos... des contrôles ! Par défaut la sensibilité souris est réglée sur 4 ce qui est très lent. La vitesse maximum est de 10 alors qu'il faudrait un bon 25 ! Ainsi les déplacements sont assez mous et c'est vraiment dommage car ça casse un peu l’immersion. Autre point, il n'est pas possible de redéfinir les touches du clavier et le clavier est en mode Qwerty... Il faudra passer en mode Qwerty donc pour y jouer sans prise de tête (touche contrôle + maj gauche). Dernier point qui va en faire hurler certains, il n'est pas possible de sauter (mais on peut s’accroupir rassurez vous).

Dans The Fall on peut aussi aller en boite de nuit et boire de l'alcool :)

Gardez en tête que ce jeu a été réalisé pour les mobiles, ainsi les graphismes peuvent paraître d'un autre age, de la PS2 filtré diront certains, personnellement je trouve ça assez cool et clairement pas choquant. Quand on joue à un Deus Ex, c'est pour le jeu dans sa globalité. Car ce Deus Ex a tout d'un grand ! A l'image de HR, il y a un tas d'armes, des augmentations à débloquer via des kits de dynamisation, du piratage, des sous quêtes et des dialogues avec des choix multiples (moraux ou pas) !


Pour un jeu mobile, les graphismes ne sont pas si mal non ?

Vous pouvez vous procurer Deus Ex The Fall pour moins de 10 euros sur Steam, est-ce que ça vaut le coup ? Si vous êtes un fan de la série alors vous n'avez pas à hésiter car vous serez en terrain connus, à l'exception des petites subtilités du gameplay qui seront, nous l'espérons, corrigée dans des futurs mises à jour. Pour ceux qui ne connaissent pas la série ça pourrait être un premier contact moyennement positif, là il faudra privilégier Human Revolution. Quoi qu'il en soit, pour un titre de cette qualité, 10 euros est à mon sens un bon prix, rappelez vous que Square Enix nous a puni en annonçant ce jeu sur mobile et pas sur PC/Console car cela devait être plus rentable, montrons que le PC est aussi une plateforme de jeu. 

dimanche 2 mars 2014

Installation du driver libre Radeon sur Kubuntu 13.10

Si vous avez une carte graphique AMD et un système d'exploitation Linux alors vous avez surement déjà eu des problèmes, que ce soit avec les drivers libres ou propriétaires. Depuis quelques temps, le driver libre a fait de gros progrès et Mesa (qui est l'implémentation libre d'OpenGL) a aussi pas mal bougé. Concrètement avec un kernel 3.13 et Mesa 10.2 vous pouvez profiter d'un pilote libre qui fonctionne plutôt bien et qui est aussi plus stable que la version propriétaire. Le seul bémol, car il y en a un, c'est que certains jeux ne fonctionneront peut être plus. Par contre d'autres fonctionnerons mieux ! Je vais vous décrire ici comment mettre à jour un système basé sur Ubuntu 13.10/14.04 pour avoir un noyau et Mesa à jour. D'ailleurs au passage, je trouve dommage que Ubuntu ne propose pas des dépôts avec les derniers kernels stables et autres logiciels importants.. Heureusement (il y a findus) il y a des dépôts PPAs avec des paquets deb pour ça. Si vous avez actuellement le driver propriétaire installé, il faudra le désinstaller complètement et supprimer le fichier /etc/X11/xorg.conf afin que le driver libre soit automatiquement sélectionné.

Ces manipulations sont à faire avec précaution, si vous n'êtes pas trop à l'aise avec Linux et que votre carte fonctionne à peu prêt bien alors ne tentez pas encore les drivers libres. Par contre si les risques ne vous font pas peur alors n'hésitez pas à tout mettre à jour et à tester.

1. Mettre à jour son noyau en version 3.13 ou supérieur

La meilleur des choses à faire après avoir lu cet article est de vérifier sur kernel.org si un noyau plus récent existe. Si c'est le cas une recherche sur google vous permettra très probablement de trouver un lien vers les nouveaux paquets à installer. Je vous recommande cependant le site LinuxG car à chaque fois qu'une nouvelle version du noyau sort et que des paquets sont disponibles pour Ubuntu/Mint/Derivés, alors ils sont mis en avant sur ce site.
Attention cependant car certains kernel ne sont pas compilés pour fonctionner avec les fonctionnalités que nous avons besoin (la gestion de l'énergie automatique entre autre), ainsi après plusieurs tests sur Kubuntu 14.04, je me rend compte que seul la version 3.13.1 est pleinement utilisable. Bien entendu si vous compilez votre kernel vous même, vous n'aurez pas ces "soucis".
Là pour cet article on se base sur le 3.13.1 et je vous invite d'ailleurs à ouvrir un terminal pour la peine.

Si vous êtes en 32 bit

wget http://kernel.ubuntu.com/~kernel-ppa/mainline/v3.13.1-trusty/linux-headers-3.13.1-031301-generic_3.13.1-031301.201401291035_i386.deb 

wget http://kernel.ubuntu.com/~kernel-ppa/mainline/v3.13.1-trusty/linux-headers-3.13.1-031301_3.13.1-031301.201401291035_all.deb 

wget http://kernel.ubuntu.com/~kernel-ppa/mainline/v3.13.1-trusty/linux-image-3.13.1-031301-generic_3.13.1-031301.201401291035_i386.deb

Sinon vous êtes en 64 bit

wget http://kernel.ubuntu.com/~kernel-ppa/mainline/v3.13.1-trusty/linux-headers-3.13.1-031301-generic_3.13.1-031301.201401291035_amd64.deb

wget http://kernel.ubuntu.com/~kernel-ppa/mainline/v3.13.1-trusty/linux-headers-3.13.1-031301_3.13.1-031301.201401291035_all.deb 

wget http://kernel.ubuntu.com/~kernel-ppa/mainline/v3.13.1-trusty/linux-image-3.13.1-031301-generic_3.13.1-031301.201401291035_amd64.deb

Une fois les bons paquets téléchargés, il suffit d'utiliser la commande suivante pour les installer et redémarrer le système.
sudo dpkg -i linux-headers-3.13.1-*.deb linux-image-3.13.1-*.deb
sudo reboot

2. Mettre à jour Mesa et les pilotes libres

Pour cette étape nous utiliserons deux dépôts PPA, l'avantage est que tout se mettra à jour automatiquement lorsqu'une mise à jour sera disponible
sudo add-apt-repository ppa:xorg-edgers/ppa
sudo add-apt-repository ppa:oibaf/graphics-drivers 
sudo apt-get update
sudo apt-get dist-upgrade

Une fois que tout est installé et mis à jour, redemarrez votre système. De nouveau sur votre bureau, ouvrez un terminal, nous allons vérifier que tout est bien installé.
yann@fenixis:~$ glxinfo | grep "OpenGL"
OpenGL vendor string: X.Org
OpenGL renderer string: Gallium 0.4 on AMD BARTS
OpenGL core profile version string: 3.3 (Core Profile) Mesa 10.2.0-devel
OpenGL core profile shading language version string: 3.30
OpenGL core profile context flags: (none)
OpenGL core profile profile mask: core profile
OpenGL core profile extensions:
OpenGL version string: 3.0 Mesa 10.2.0-devel
OpenGL shading language version string: 1.30
OpenGL context flags: (none)
OpenGL extensions:

Les lignes importantes sont le versions d'OpenGL et de Mesa qui doivent respectivement au moins en 3.3 et 10.2. Bon tout est terminé, passons à la pratique avec des tests, des jeux et... des jeux :P

3. Le cas Steam

Après ces manipulations il m'était impossible de lancer Steam et j'ai contourné le problème avec la commande suivante :

sudo apt-get install --reinstall libgl1-mesa-glx:i386

4. Quelques tests

Avant de parler jeux, parlons configuration. Tous les tests ont été réalisé sur mon PC fixe qui fonctionne avec une Kubuntu 13.10 64 bit. Ma carte graphique est une Saphire AMD Radeon HD 6850 avec 1 Go de GDDR5, j'ai 8 Go de ram en DDR3 et tout ceci est propulsé fièrement par un Intel Core i5 3350P @3.1 Ghz

Legends of Aetherus

J'ai réalisé quelques tests et je suis agréablement surpris dans la globalité, cependant je note que ce driver ne supporte pas bien le filtrage et que la qualité des images n'est pas aussi bonne qu'avec la version AMD. De plus l'éclairage global des jeux semble plus foncé. Côté compatibilité j'arrive à faire fonctionner presque tous mes jeux, sauf le port Linux de Doom 3 BFG Edition qui m'offre un super brouillage de pixels.. Un grand test a été fait sur Dota 2 avec les graphismes à font et je n'ai eu aucun lag, tout était parfaitement fluide et jouable. Malheureusement je n'arrive plus à lancer Left 4 Dead 2 mais je pense que ça vient plutôt de mon système qui a ramassé il y a peu (même avec le driver proprio j'avais des soucis dernièrement).

Je note tout de même que les performances globales délivrées par le driver sont très bonnes, sur Legends of Aetherus par exemple j'ai des performances presque identiques que le driver AMD 14.1 beta. Ce qu'il faut savoir c'est qu'avant les Catalyst 13.12-beta, il ne m'était pas possible de jouer correctement à LoA. La version libre permet de jouer convenablement, comme je l'ai indiqué plus haut, l'éclairage n'est pas satisfaisant (un peu trop sombre) mais c'est largement meilleur que les Calalyst < 13.12 !

Les options de configuration de Portal 2

Portal 2 fonctionne très bien avec les paramètres graphique en élevés !
Le jeu Portal 2 m'a posé quelques soucis car il ne voulais pas se lancer et je pensais que c'était encore ma distribution qui était foireuse, après quelques recherches j'ai vue qu'il y avait une version beta de la version... beta (à activer dans les options depuis Steam -> Clic droit sur le jeu Portal 2 -> Propriétés -> Bétas). Après une petite mise à jour de moins de 50 Mo, le jeu se lance enfin et je peux en profiter pleinement avec des graphismes presque au maximum. Presque car c'est le filtrage que je ne monte pas à plus de 4x.

Broken Sword 5 est sublime, c'est un peu comme jouer avec une bande dessinée :)
Pour clôturer ces tests, je vais vous parler de Broken Sword 5 : The Serpent's Curse, ce dernier avait un gros soucis en mode plein écran avec le driver propriétaire (le viewport n'était pas centré correctement, du coup on se retrouvait avec le haut de la fenêtre au milieu de l'écran Oo'). Depuis que j'utilise le driver libre, je peux rejouer en mode plein écran. C'est donc tout bénéfique pour ce superbe jeu qui ne doit pas être joué en fenêtré :)

Conclusion


Je pense sincèrement que le driver libre Radeon est aujourd'hui capable d’être utilisé par les joueurs courageux qui n'auront pas trop peur de faire quelques micro manipulations (installer quelques paquets à la main et des PPA). Ça ne m'étonnerais pas que d'ici un ou deux ans, cette solution deviennent le choix par défaut de tous les joueurs. D'une certaine manière ça ne serait pas si mal qu'AMD ne fournisse plus de driver, mais explique aux développeurs comment supporter correctement ses cartes et chipsets graphiques.

Je tiens à remercier les sites yourourlinux.com, ubuntufr et la communauté Steam, car c'est grâce à plusieurs de leurs articles et posts que j'ai concocté ce guide.